ABCD : l’Égalité au cœur de notre l’École

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Lutter contre les inégalités entre femmes et hommes, filles et garçons passe nécessairement par un travail sur les représentations que notre société véhicule et conforte, dans les médias, la culture, l’éducation. C’est un travail de longue haleine qui doit se mener dans tous les secteurs pertinents, le projet de loi que je présente actuellement avance ainsi sur la question des médias grâce aux nouvelles compétences accordées au CSA en la matière.

Depuis 16 mois, c’est à l’École que Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, souhaite, avec Vincent Peillon, ministre de l’Education Nationale, donner tous les moyens de déconstruire, par le savoir, les préjugés qui s’opposent à l’égalité véritable. Nous avons développé un ensemble d’outils nouveaux au service de cette ambition. L’introduction d’un module consacré a l’égalité filles-garçons dans la nouvelle formation des enseignants en était une illustration importante dans la loi de refondation de l’école. Une autre est la mise en place du nouveau service public de l’orientation qui met au cœur de ses ambitions la véritable mixité des filières de formation et des métiers.

Les modules « ABCD de l’égalité » que nous lançons cette semaine en sont un nouvel exemple et sans doute l’une des innovations les plus essentielles.

De quoi s’agit-il ? Amener dès le plus jeune âge les élèves à s’interroger sur leurs représentations du monde, les freins qu’ils s’imposent à eux mêmes parce que filles, parce que garçons, le respect qu’ils se portent, etc… Prévenir très tôt les phénomènes d’autocensure comme ceux de violence, donner confiance en eux, aux filles comme aux garçons, pour simplement être soi en ne se laissant pas enfermer dans des carcans et des rôles prédéterminés et inégalitaires, tel est l’objectif d’un tel apprentissage.

Il s’inscrira dans le cadre des enseignements existants : en éducation physique et sportive, dans les cours d’éducation artistique, d’histoire… La question de l’égalité entre filles et garçons n’est pas une question à part. Elle se pose dans toutes les matières. L’égalité n’est pas une question à la marge du projet de la République pour notre École. Elle en est l’essence même.

Conduits dans un premier temps sous forme d’expérimentation, ces modules seront proposés pour les classes comprises entre la grande section de maternelle et le CM2, dans plus de 600 classes cette année, avant d’être généralisés. Ils ont été élaborés avec les acteurs de l’éducation et du réseau des droits des femmes.

Les enseignants seront formés pour l’utilisation de ces modules. Des ressources pédagogiques et un dispositif de formation spécifique ont été mis en place, avec une animation nationale, pilotée par Nicole Abar, pour accompagner les enseignants au plus près de leurs besoins et partager les meilleures expériences. Toutes ces informations sont dès aujourd’hui en ligne sur :
http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite

Les dix académies concernées par cette expérimentation sont : Bordeaux, Clermont-Ferrand, Créteil, la Corse, la Guadeloupe, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Rouen et Toulouse. Le programme sera évalué tout au long de sa mise en œuvre de manière indépendante afin que la généralisation puisse être menée à la rentrée 2014.