Entrepreneuriat féminin - visite de Sarenza.com

Inciter les femmes à entreprendre

A l’occasion d’un déplacement au génopole d’Evry, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, porte-parole du Gouvernement a rappelé l’engagement du Gouvernement pour le développement de l’entrepreneuriat féminin. La France en la matière accuse un retard plus marqué que dans d’autres pays puisque moins de 3% des françaises sur la tranche d’âge 18-64 ans ont créé une entreprise ou étaient propriétaires d’une entreprise, contre 4,5% en Allemagne, 5,2% au Royaume-Uni et plus de 10% aux Etats-Unis.

Dans la suite de la rencontre du président de la République avec une dizaine de femmes cheffes d’entreprise le 8 mars 2013, Najat VALLAUD-BELKACEM prépare un plan pour le développement de l’entreprenariat féminin.

Ce plan, qui sera présenté dans le cadre des assises de l’entreprenariat, est construit autour de trois priorités :

    1. Développer une orientation pour la mixité : l’entrepreneuriat féminin sera promu dans le cadre du nouveau parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel. Des actions de lutte contre les représentations préconçues et sexuées des métiers seront prévues dans le cahier des charges du nouveau service public de l’orientation ; un appel à projets sur trois ans sera lancé en 2013 auprès des réseaux pour promouvoir l’entreprenariat auprès des jeunes scolaires et auprès des étudiants via les 23 pôles d’entrepreneuriat étudiant. Une semaine de sensibilisation sera organisée durant la semaine du 13 mai dans 5 régions

 

    1. Renforcer et compléter les prestations d’accompagnement : des accords seront conclus en région, associant l’Etat, les régions, la BPI et les délégations régionales de la Caisse des dépôts. Des premiers partenariats ont été conclus avec les régions Poitou-Charentes. Des conventions seront signées notamment en Bourgogne, Champagne Ardennes, Haute Normandie, Ile de France et Rhône Alpes.

 

    1. Faciliter l’accès au financement qu’il soit de droit commun ou spécifique : le fonds de garantie à l’initiative des femmes sera renforcé. Un fonds expérimental partenarial (CDC, Conseil régional, organismes consulaires et banques privées) sera créé en 2013 dans quatre régions (Poitou-Charentes, Ile de France, Rhône Alpes et Aquitaine) ; ce fonds sera mis en œuvre d’ici la fin du premier semestre en région Poitou Charentes, avec une dotation totale de 550 000 €. Afin de faciliter l’accès au financement de droit commun  une charte sera signée d’ici fin juin avec la Fédération bancaire française pour promouvoir et contribuer à développer l’entreprenariat féminin dans les principaux réseaux bancaires réseaux.

 

Dans la continuité de ses initiatives pour le fonds Women Equity Partner,  CDC Entreprises/BPI France Investissement considérera avec une attention particulière les projets d’investissement portés par des femmes et entrant dans ses cibles d’investissement.

La ministre a présenté ces pistes de travail aux femmes qui avaient rencontré le président de la République, les partenaires associatifs et financiers et les collectivités locales pour leur soumettre ses premiers axes de travail. Elle a reçu les propositions de la Banque Publique d’Investissement.