Journée contre les violences faites aux femmes : le Président visite un centre d’hébergement

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, dimanche 25 novembre, le président de la République, François Hollande, la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, et la ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, Cécile Duflot, ont visité un centre d’accueil géré par l’association « FIT-Une femme, un toit », situé dans le 3e arrondissement de Paris, qui héberge de jeunes femmes victimes de violences.

Le président et les ministres ont écouté les témoignages des jeunes femmes accueillies dans ce centre d’hébergement et leur a exposé les mesures que prépare le gouvernement pour assurer une meilleure protection et prise en charge des femmes victimes de violence.

Le Président de la République veut faire de la lutte contre les violences faites aux femmes un sujet de mobilisation nationale. Il a demandé à l’ensemble des ministres de s’engager sur ce sujet dans la perspective du comité interministériel aux droits des femmes, qui se réunira le 30 novembre prochain pour la première fois depuis 12 ans. A cette occasion, le Premier ministre détaillera les grands axes d’un plan national de lutte contre les violences faites aux femmes qui sera déployé tout au long de l’année 2013.

Dans le cadre de cette mobilisation nationale voulue par le président de la République, Najat Vallaud-Belkacem réunissait vendredi plus de 500 professionnels, policiers, gendarmes, médecins, magistrats ou avocats, membres d’association de soutiens aux victimes. La ministre des Droits des femmes a présenté durant cette réunion quelques-unes des initiatives visant à mieux former ces professionnels, dont les rôles sont essentiels dans la détection comme la prévention des violences sexistes et sexuelles. Elle a aussi annoncé la généralisation sur tout le territoire de la République du téléphone d’urgence grand danger dont l’expérimentation notamment en Seine-Saint-Denis a donné de très bons résultats.

Le comité interministériel aux droits des femmes du 30 novembre prochain permettra de détailler les initiatives coordonnées permettant l’élimination des violences à l’égard des femmes, violences qui ont touchées plus de 500.000 personnes au cours des 2 dernières années.

 

Crédit Photo © AFP/Bertrand Langlois