Lancement de la campagne contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Alain Vidalies, secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, et Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, ont présenté le lundi 9 novembre à la Gare Saint-Lazare la campagne gouvernementale de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun en présence d’Elisabeth Borne, présidente de la RATP, et de Stéphane Volant, secrétaire général de la SNCF.


Lancement de la campagne contre le harcèlement… par droitsdesfemmes
Cette campagne, la première du genre, est une des douze mesures du plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun annoncé le 9 juillet dernier. Elle débute le 9 novembre et sera diffusée dans tout le pays à la fin de l’année 2015 et au début de l’année 2016 grâce aux opérateurs de transport, mairies, agglomérations ou afficheurs partenaires qui se sont engagés aux côtés du gouvernement pour dire « Stop, ça suffit ».

 

La secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes Pascale Boistard a rappelé que « l’objectif de la campagne est de donner à chacun et chacune des outils pour réagir, car nous avons une responsabilité collective pour faire reculer ces violences. »

 

Un espace interactif et pédagogique dédié sur Internet

Le site www.famille-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr/harcelement présente des contenus inédits (vidéos, infographies, etc) permettant à chacune et chacun de :

  • mieux connaître la loi concernant le harcèlement sexiste et les violences sexuelles,
  • bénéficier de conseils pour mieux réagir et savoir faire face à ces situations,
  • partager son expérience en la matière

>> Relayer la campagne

Face au harcèlement, comment avez-vous réagi ?

Participez à la mobilisation contre le harcèlement. Faites connaître les réactions que vous avez eu en tant que victime ou témoin de situations de harcèlement qui ont permis de mettre fin d’y mettre fin en partageant votre expérience sur les réseaux sociaux avec le hashtag #HarcèlementAgissons.

>> Télécharger le dossier de presse de la campagne