Président François Hollande avec la ministre Najat-Vallaud-Belkacem au Ministère reçoit 3 générations de femmes

Le Président de la République rencontre 3 générations de femmes au ministère


Femmes.gouv.fr | Publié le 9 mars 2014

A l’occasion de la journée internationale des Droits des femmes, le président François Hollande s’est rendu au Ministère et a rencontré 3 générations de femmes issues de 4 familles.
Au cours d’un long échange, le président a abordé avec elles la question de l’orientation des jeunes filles, des stéréotypes sexistes, de la mixité, des petites retraites ainsi que l’articulation entre vie professionnelle et vie familiale, « un enjeu de société ».

Le président François Hollande a souligné les progrès enregistrés dans ce domaine, tout en estimant que « des lignes » restent à franchir dans ce « combat permanent ».

« Chaque génération a son combat, mais il y a des combats permanents pour les femmes, il y des lignes qui n’ont pas encore été franchies« , a déclaré le chef de l’État lors d’une longue rencontre avec les femmes de 4 familles représentant 3 générations, organisée au ministère des Droits des femmes.


Notant une amélioration de la place des femmes dans l’exécutif, il a toutefois jugé que des progrès restaient à faire pour promouvoir la place des femmes dans les ministères régaliens. « Il faut qu’aucun des ministères n’échappe à cet objectif de parité« , a-t-il dit, au côté de la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem.

Il s’est également préoccupé de l’orientation des jeunes filles dans le système éducatif. « Maintenir des systèmes d’orientation qui ne mettent pas les filles dans les filières d’avenir, c’est non seulement un coût à la personne », mais « un handicap de plus pour la France« , « un gâchis considérable sur le plan économique« , a jugé le président Hollande.

Rappelant que le chômage touchait davantage les femmes que les hommes, il a également souligné que « les petites retraites sont souvent le lot des femmes« , notamment les agricultrices qui ont souvent « beaucoup travaillé sans être toujours déclarées« . Des systèmes de « rattrapage » doivent être mis en place, « nous aurons des résultats, même si c’est long« , a-t-il ajouté.

Il a également réaffirmé que la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale était « un enjeu de société« .

Dans les progrès pour les droits des femmes, « rien n’est acquis, la lutte de plusieurs générations peut être à un moment mise en cause. Tout est fragile, vulnérable« , a mis en garde le président de la République.

Quant aux stéréotypes sexistes, ce sont « les plus difficiles à chasser« , a-t-il noté, soulignant que, malheureusement, « la loi ne peut pas interdire la bêtise ».

M. Hollande devait, après cette rencontre, déjeuner avec des femmes dirigeantes d’entreprises et la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem. Avant d’assister en fin de journée à l’Élysée à la projection d’un film sur le rôle des femmes durant la Première Guerre mondiale intitulé: « Elles étaient en guerre ».

Retrouvez la vidéo intégrale de la rencontre :


DSC_4563_WEB

DSC_4588_WEB

DSC_4652_WEB