Les deux tiers du travail domestique sont effectués par les femmes

60 milliards d’heures de « travail domestique » ont été réalisées en France en 2010, d’après la publication réalisée aujourd’hui par l’INSEE.

Ces heures sont effectuées par les femmes dans près de deux tiers des cas. En moyenne, chaque semaine dans un couple avec enfant, le père effectue 33 heures de travail rémunéré et 18 heures de travail domestique, alors que la mère de famille effectue 20 heures de travail rémunéré et 34 heures de travail domestique. Malgré la présence massive des femmes sur le marché du travail, les mères consacrent encore 2/3 de leur temps de travail à des tâches domestiques, lesquelles sont en plus invisibles dans les indicateurs économiques.

Ces chiffres manifestent la persistance des inégalités entre femmes et hommes. Et ces inégalités ne se résorbent pas. En 25 ans, le temps de travail domestique des hommes n’a augmenté que de 6 minutes !

Parce que  ce partage des tâches repose sur des représentations inégalitaires des rôles respectifs des femmes et des hommes, le Gouvernement est déterminé à engager la lutte contre les stéréotypes qui pèsent encore lourdement sur la vie des femmes et font obstacle notamment à l’égalité professionnelle réelle.

La ministre des Droits des femmes, Najat VALLAUD-BELKACEM, organise et participera ce soir à Lyon à une soirée spéciale destinée à  déconstruire ces stéréotypes « Le sexisme, c’est pas mon genre ! ».

Plus globalement, la lutte contre les « inégalités d’habitude » sera au cœur des priorités du Comité interministériel des Droits des femmes que présidera le Premier ministre le 30 novembre.

Comments are closed.