Marisol Touraine présente sa feuille de route devant le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, accompagnée de Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, a présenté les perspectives d’action du gouvernement devant le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle, ce vendredi 19 septembre 2014.

Présidée par la ministre en charge des Droits des femmes, cette instance, renforcée en 2013 par le gouvernement, rassemble les partenaires sociaux et des personnalités qualifiées pour faire progresser l’égalité professionnelle grâce au dialogue social.

À l’occasion de la réunion du 19 septembre 2014, Marisol Touraine a salué l’action du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle. Depuis un an et demi, ce Conseil a apporté des éléments d’aide à la décision des pouvoirs publics sur deux sujets majeurs : celui de la négociation collective et celui du sexisme dans les relations de travail.

Marisol Touraine a détaillé les perspectives d’actions en faveur de l’égalité professionnelle : l’application des lois sur l’égalité professionnelle, l’accompagnement des entreprises, la mobilisation des acteurs locaux et la concrétisation de la priorité donnée à la mixité des métiers.

Elle a rappelé la priorité donnée à l’application de la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes et a appelé les partenaires sociaux à contribuer à la mise en œuvre de la loi du 4 août 2014 dans l’ensemble des territoires.

Marisol Touraine a également fait part de sa volonté de porter une attention particulière à la situation des femmes non-cadres. 46% des femmes sont employées, 76% des employé-e-s sont des femmes et une grande partie d’entre elles sont à temps partiel, à bas salaire et/ou occupent des emplois peu qualifiés.

Pour aller plus loin : Les chiffres-clés
des inégalités professionnelles
– et de l’emploi